Visite guidée de la Cité médiévale de Carcassonne
Presentada por
iHub ‑ ECAIT

Plongez dans l'histoire de Carcassonne, la ville médiévale la mieux préservée de France. Découvrez les points d'intérêt connus et méconnus des environs. L'expérience suggérée commence par la ville basse et remonte vers la cité fortifiée. 

EXPLOREZ

La carte interactive vous permet de repérer les incontournables offerts, de même que l'information historique se rattachant à l'une des plus belles forteresses médiévales au monde!

SUR PLACE 

Laissez vous guider et informer à votre rythme. Prévoir au moins 4 heures si vous ne voulez rien manquer et prendre le temps de vivre une expérience de visite inoubliable.

L'utilisation de l'application mobile BaladoDécouverte est recommandée (plutôt que le site Web). Tout le contenu est accessible en ligne (streaming) ou hors ligne (sans Internet sur le terrain, smartphone en main) avec l'option Précharger de l'application. Un itinéraire vous est suggéré et votre position s'affiche en temps réel sur la carte durant votre promenade.

DÉPART SUGGÉRÉ

Dans la ville basse, devant l'Office du tourisme, si on tient compte de l'itinéraire.

MISE EN CONTEXTE

L'histoire des lieux est encore plus ancienne que la Cité médiévale elle-même. Un siècle avant Jésus-Christ, on y trouvait une ville romaine! Celle-ci est entrée dans le giron des Trencavel plus de mile ans plus tard, en 1082. 

Le XIIIe siècle va marquer considérablement la physionomie de la Cité. Cette dernière se pare de nouvelles fortifications, dont la construction de l’enceinte extérieure et la modernisation du rempart intérieur qui en font une des places fortes stratégiques face à la province d’Aragon.

Le Roussillon est annexé à la France à compter de 1659 et l'intérieur des murs de la Cité de Carcassonne se détériore peu à peu au fil des siècles qui suivent. Elle est délaissée au profit de la Ville Basse (ou Bastide) qui permet d'y cultiver des vignes et de développer l’industrie drapière grâce au canal du midi. La Cité est dans un tel état de délabrement qu’un décret de 1850 ordonne sa destruction partielle.

Il a fallu se faire très persuasifs pour que la partie la plus ancienne ne connaisse pas une fin tragique. On peut remercier Jean-Pierre Cros-Mayrevieille (l'inspecteur des monuments historiques à l’origine du classement de la Basilique Saint-Nazaire) et Prosper Mérimée (l'inspecteur général des monuments historiques) de leur implication à ce chapitre. La restauration fut confiée à Eugène Viollet-le-Duc. 

Bonne visite !

 

CRÉDITS

Écrit et réalisé par Félix Privé, étudiant en tourisme.

Réalisé par la cohorte des étudiants en tourisme du Cégep de Granby au printemps 2023 dans le cadre du programme iHub - ECAIT.

SOURCES

Musée de l'inquisition de Carcassonne; Wikipedia; Cité de Carcassonne et Centre des congrès de Carcassonne.